Violoncelles

 

 

Le violoncelle est un instrument de musique à cordes. Apparu vers la fin du XVIè siècle, il a été particulièrement utilisé durant la période baroque. Il est de la même famille que le violon ou l’alto, et se joue en frottant les cordes (avec un archet), ou en les pinçant. Ses 4 cordes sont respectivement accordées en do, sol, ré et la. De part sa taille (~75cm de long contre 45cm de large) il se joue généralement en position assise.

Le choix du violoncelle a été imposé par les parents de Kanon (avant même sa naissance ils voulaient que leur enfant joue du violoncelle!). Elle a commencé les cours dès ses 3 ans. Quant à son apprentissage : "Ce ne fut pas très difficile. Bien sûr, on ne peut échapper aux heures de gammes ou aux prises de têtes pour l’assimilation du solfège, mais j’ai eu la chance d’avoir eu un prof atypique. Il se débroullait pour transformer chaque leçon en jeu. Le violoncelle demande énormément de persévérance, plus que pour d’autres instruments. Je ne peux donc pas dire aujourd’hui que je n’ai jamais été découragée. Mais désormais, j’y suis complètement liée. Il est, pour moi, la façon la plus naturelle que j’ai de m’exprimer." (Interview de Kanon publiée dans le Coyote Mag n°31, France, 2009).

Les violoncelles de Kanon

 

 

Yaeharu

 

 

Nanachie

 

 

Mikazuki

 

 

Momotose

八重春さん / Yaeharu-san

Le premier kanji signifie 8, le deuxième lourd ou bien couche, quant au dernier printemps. Peut-être un rapport avec le moment où elle l’a eu, et le deuxième kanji un lien direct avec son volume imposant. Le -san signifie Monsieur, c’est une marque de respect. 
Yaeharu est le premier violoncelle de Kanon. On devine que c’est celui qu’elle a utilisé pour passer l’audition chez Sony, et peut-être même celui pour ses cours. Il apparait pour la première fois sur des photos officelles lors du grand retour de Kanon en 2012. C'est lui qui sera utilisé pour les visuels du single Foul play ni kurari / Sakura Meikyuu.        

七千重ちゃん / Nanachie-chan

Les deux premiers kanjis signifient sept mille. Le troisième signifie lui la sagesse. Le suffixe -chan exprime une marque d’affection, il est employée le plus souvent après des noms féminins. (2008) 
Nanachie est le second violoncelle de Kanon, et marque le commencement de sa carrière de chanteuse. Il est aux côtés de Kanon aussi bien dans les articles de presse que lors de ses lives. On le retrouve également dans les clips de still doll et Suna no Oshiro, et en partie dans Lolitawork Libretto~storytelling by solita~.

三日月くん / Mikazuki-kun

Son nom signifie littéralement "Croissant de Lune". Quant au suffixe -kun il est aussi une marque d’affection mais plus souvent utilisé derrière les noms masculins. (2009) 
Mikazuki est le violoncelle qui accompagne Kanon dans ses déplacements à l’étranger. C’est celui vu au showcase de la Fnac des Champs-Elysées, au live de la Japan Expo et lors de son apparition à Amoeba (boutique de disques à San Fransisco, Etats-Unis). Il est apparu pour la première fois dans un clip en 2012, Ten no Ki une collaboration avec Amano Tsuki.

ももちゃん / Momo-chan / Momotose

ももちゃん / Momo-chan / Momotose. Son nom est écrit uniquement en hiragana, la signification est donc difficile à deviner. Momo peut signifier pêche ou encore la couleur rose. Si on suit la logique des autres noms qui comportent un numéro, alors la syllabe "to" signifie cent. Le "se" peut vouloir dire courant rapide, peut-être une allusion au rythme. On retrouve également le suffixe -chan, marque de l’affection.
Momotose est le plus récent des 4 instruments. Avec Nanachie il partage la moitié du clip Lolitawork Libretto~storytelling by solita~. Il a servi aux nombreuses prestations de l’été 2010 au Japon pour promouvoir la sortie de son second album.

 
Dessin de Kanon représentant ses violoncelles
Si l’on regarde bien le dessin, les chiffres placés en dessous de chaque personnage
sont les chiffres qui composent leur nom. Mais que représentent-ils? Mystère!

×